Non à l’encadrement des loyers à Marseille. Voici en substance le message lancé par Jean-Claude Gaudin, le maire de la cité phocéenne. Dans un communiqué daté de lundi, l'édile, se refuse à « tomber dans le piège de la démagogie », et ajoute que ce dispositif n’aura pas droit de cité à Marseille.

Immobilier, l’encadrement des loyers n’aura pas droit de cité à Marseille

Non à l’encadrement des loyers à Marseille. Voici en substance le message lancé par Jean-Claude Gaudin, le maire de la cité phocéenne. Dans un communiqué daté de lundi, l'édile, se refuse à « tomber dans le piège de la démagogie », et ajoute que ce dispositif n’aura pas droit de cité à Marseille.

Source :

« La loi Alur sur l'encadrement des loyers a démontré, en quelques mois, toute son inefficacité en freinant considérablement, la construction de logements neufs en France et par conséquent a eu des répercussions très négatives sur l'emploi dans le secteur du bâtiment. […],» explique l’édile.

Il se permet de tacler au passage, les « socialistes », qui, s’ils « avaient pris la peine, en amont, de solliciter l'expertise des professionnels, ils auraient compris que le marché locatif se régule de lui-même en fonction de l'offre et de la demande, » dénonce Jean-Claude Gaudin.

Le maire de Marseille rappelle également qu’il mène une politique « active » en matière de logement avec la création de 5 000 unités en créant 5000 logements par an « pour répondre aux besoins de chaque catégorie socio-professionnelle. »

L’édile aurait-il eu vent des déclarations de Marie-Arlette Carlotti, qui avait de son côté dénoncé la gestion de Jean-Claude Gaudin en matière de logement ? Probablement que oui. L’ancienne ministre du gouvernement Ayrault avait plaidé lundi matin, pour un encadrement des loyers dans la cité phocéenne et avait ainsi appelé à « étendre cette expérimentation, comme le permet la loi ».

« Marseille subit une tension immobilière grave. La ville est classée en zone B1 par la loi Duflot. 36% des locataires marseillais sont logés dans le parc locatif privé, qui n’est soumis à aucun contrôle (la moyenne nationale s’établit à 25%). Entre 1997 et 2007, les revenus des Marseillais ont augmenté de 10% alors que sur la même période, les loyers, tous types de logement confondus, ont augmenté de 45% !, » ajoute-t-elle.

Marie-Arlette Carlotti, n’est pas la seule à monter au créneau. D’autres maires de grandes villes françaises ont appelé à bénéficier de ce dispositif comme Martine Aubry pour sa ville de Lille ou Éric Piolle le maire écologiste de Grenoble. Manuel Valls a en effet annoncé, vendredi dernier, que l’encadrement des loyers serait « à titre expérimental » limité à la seule ville de Paris.
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.