À deux semaines de la rentrée des classes débute pour de nombreux ménages l'achat de fourniture de rentrée. Comme chaque année, la rentrée des classes constitue un gros poste dans le budget des Français. Mais consolation : Elle devrait moins coûter que l'année dernière...sauf pour les étudiants

Une rentrée 2014 qui s'annonce moins coûteuse...sauf pour les étudiants

À deux semaines de la rentrée des classes débute pour de nombreux ménages l'achat de fourniture de rentrée. Comme chaque année, la rentrée des classes constitue un gros poste dans le budget des Français. Mais consolation : Elle devrait moins coûter que l'année dernière...sauf pour les étudiants


Source :

Selon une estimation du ministère de l'éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche l'évolution du coût de la rentrée scolaire 2014 par rapport à la rentrée 2013 est de -0,1 %. L'année dernière ce coût avait grimpé de 0,5 %.

L’évolution selon le type de dépense : -1 % pour la papeterie, le matériel, et les accessoires de rentrée, +0,7 % pour le cartable, +1,6 % pour les livres scolaires ou parascolaires, ou encore -2,2 % pour les vêtements scolaires.

Par ailleurs, les ménages modestes bénéficient toujours d'une allocation de rentrée, qui augmente une nouvelle fois cette année : de 0,7%, comparé à une hausse de 1,2% à la rentrée 2013 et à une revalorisation exceptionnelle de 25% en 2012. Le montant versé par enfant et par an passe à 363 euros pour les 6-10 ans, 383 euros pour les 11-14 ans, et 396 euros pour les 15-18 ans. 3 millions de familles sont concernées.

Les parents d'enfants et d'ados peuvent souffler. Mais la rentrée risque d'être plus difficile pour les parents d'étudiants. En effet, selon une enquête publiée lundi par la Fage, le coût de la rentrée universitaire 2014 progresse de 1,5% à 2 525 euros. La Fage prend en compte dans son calcul les frais de la vie courante (loyer et charges, repas au restaurant universitaire, téléphonie/Internet, transports, achats alimentaires et de vêtements, etc.), mais aussi les dépenses spécifiques de la rentrée (droits d'inscription, cotisation à la Sécurité sociale, complémentaire santé, frais d'agence, assurance logement, matériel pédagogique). Les loyers représentent près de la moitié des dépenses d'après la Fage, qui regrette que les mesures d'encadrement des loyers annoncées en 2013 n'aient pas encore été mises en place. Autre poste de dépenses pointé, la santé, plombée par une "qualité de services et un traitement des remboursements toujours aussi catastrophiques", selon la Fage.

Face à cette nouvelle augmentation, le ministre de l'Enseignement supérieur Benoît Hamon a annoncé dimanche «la revalorisation de l'ensemble des bourses sur critères sociaux à hauteur de 0,7 %». Mais il s'agit tout simplement de la même augmentation que pour la rentrée scolaire.......
 

Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.