La mesure phare fiscale de Manuel Valls fera partie du budget rectificatif de l'État pour 2014.  Le Parlement a adopté mercredi 23 juillet, lors d’un ultime vote, la loi de finances rectificative de l’Etat, qui comprend entre autres une réduction d'impôt pour les ménages modestes.

Fiscalité, la baisse des impôts a été votée dans le budget rectificatif de l'Etat

La mesure phare fiscale de Manuel Valls fera partie du budget rectificatif de l'État pour 2014. Le Parlement a adopté mercredi 23 juillet, lors d’un ultime vote, la loi de finances rectificative de l’Etat, qui comprend entre autres une réduction d'impôt pour les ménages modestes.

Source :

En plus des 1,6 milliard d'euros d'économies supplémentaires, le budget rectificatif de l'Etat va inclure une réduction d'impôt sur le revenu pour les 3,7 millions de ménages modestes dont les revenus sont inférieurs à 1,1 SMIC. Sur ces 3,7 millions de foyers fiscaux, 1,9 million sortiront de l’impôt sur le revenu.

Dès sa prise de fonction à la tête de l’exécutif, Manuel Valls avait renouvelé son engagement d'abaisser franchement la pression fiscale sur les ménages les plus modestes. Le Premier ministre avait déclaré que ces mesures allaient être mises en œuvre dès le mois d’octobre, «quand on reçoit ses feuilles d'impôt. ». « Cela n'est pas un geste, c'est un acte au cœur d'une stratégie pour rendre du pouvoir d'achat à nos compatriotes » avait-t-il poursuivi au micro d’Europe 1.

Ce coup de pouce coûtera 1,1 milliard d’euros et sera financé par les sommes rapatriées par la lutte contre la fraude fiscale, qui s’est avérée plus lucrative que prévu.
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières