Alstom a pris la tête du CAC 40 dès les premiers échanges sur un gain de 1,40% à 27,78 euros, les opérateurs sont rassurés par les perspectives délivrées par le groupe pour son activité Transport.  Le conglomérat table sur une « forte croissance organique » des facturations de sa division Transport en 2014-2015.

Alstom, l'activité transport est loin de dérailler...

Alstom a pris la tête du CAC 40 dès les premiers échanges sur un gain de 1,40% à 27,78 euros, les opérateurs sont rassurés par les perspectives délivrées par le groupe pour son activité Transport. Le conglomérat table sur une « forte croissance organique » des facturations de sa division Transport en 2014-2015.


Source :

Sur le premier trimestre 2014-2015, la branche transport a enregistré « un niveau record » de 4,8 milliards d'euros contre 1,07 milliard d’euros l’an passé, grâce à l'enregistrement du contrat géant pour des trains de banlieue en Afrique du Sud ainsi qu'à plusieurs projets de petite et moyenne taille.

Ainsi, le chiffre d'affaires de la division Transport est ressorti à 1,49 milliard d'euros a bondi de 16% à données publiées et de 17% hors effets de change et de périmètre, grâce notamment à la livraison de trains régionaux en France et en Allemagne ainsi que de trains à grande vitesse en Pologne et en Suisse. Le conglomérat tient à préciser que la croissance organique du chiffre d’affaires de Transport réalisée sur le premier trimestre 2014/15 « n’est pas extrapolable sur le reste de l’année. »

Ce dynamisme de la branche transport a permis de compenser la méforme des secteurs Thermal Power et Renewable Power (-10 % en organique), et Grid (-5 % en organique).

Ainsi, le chiffre d'affaires trimestriel du conglomérat industriel a atteint 4,34 milliards d'euros, en baisse de 4% à données publiées et en repli de 1% sur une base organique, affecté par le niveau de commandes moins important enregistré au cours des derniers trimestres dans certaines activités.

Ce qui n’empêche pas Alstom d’enregistrer 8,2 milliards d'euros de commandes, soit le double des commandes reçues sur la même période de l'année dernière. Cette performance qualifiée de « record » par Alstom a été principalement réalisée grâce à un contrat d'environ 4 milliards d'euros avec Prasa en Afrique du Sud, enregistré chez Transport, ainsi que par un flux soutenu de nouveaux projets chez Renewable Power et Grid. Le carnet de commandes s’établit ainsi à 56 milliards d'euros au 30 juin 2014, représentant 33 mois de ventes.

Si le groupe a une visibilité sur le carnet de commandes, il a toutefois rappelé que, conformément à ce qu'il avait noté dans son document de référence pour l'exercice clos en mars 2014, il « n'est pas en mesure de fournir des prévisions pour l'année en cours ».

En marge de la publication de son point d’activité du premier trimestre 2014-2015, Alstom est revenu sur l’offre de General Electric sur les activités énergie de l’industriel français. Après la réalisation de l’opération sur les activités Énergie d’Alstom, General Electric et Alstom créeraient trois co-entreprises dans le domaine des réseaux, des énergies renouvelables et des activités nucléaires dans le monde et vapeur en France. Alstom prévoit aussi d’acquérir l’activité Signalling de General Electric et de créer une alliance globale dans le ferroviaire, ce qui renforcera les activités d’Alstom Transport.

Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.