Malgré des conditions de crédit « excellentes », le nombre de jeunes ménages qui accèdent à la propriété recule de manière « particulièrement rapide » selon l'Observatoire Crédit Logement CSA.

Immobilier, les jeunes acquéreurs sont aux abonnés absents

Malgré des conditions de crédit « excellentes », le nombre de jeunes ménages qui accèdent à la propriété recule de manière « particulièrement rapide » selon l'Observatoire Crédit Logement CSA.

Source :

Les taux des crédits immobiliers sont au tapis : à 2,80% en moyenne en juin, ils ont perdu 28 points de base depuis décembre. « Jamais depuis la fin des années 40, les taux des crédits immobiliers n'étaient descendus aussi bas, pendant aussi longtemps », avait commenté l’Observatoire. Et ces conditions de crédit devraient rester « bonnes au moins jusqu'à l'automne 2014, et très probablement jusqu'au printemps 2015 », prédit-t-il.

Mais la « dégradation économique générale » et la baisse du nombre de prêts à taux zéro (PTZ) distribués sont à l’origine de ce recul. « Les ménages les plus jeunes et les plus modestes ne peuvent plus rentrer sur les marchés [immobiliers] en l'absence du ticket d'entrée que le PTZ+ représentait pour eux auparavant », explique l’étude.

Les accédants à la propriété de « moins de 35 ans » ont vu leur part refluer à 44,8% contre 52,4% en 2009, selon le baromètre. Seul 1 jeune ménage sur 5 a pu bénéficier d'un prêt de 25 ans et plus, contre près d'un sur trois (31,3%) en 2011.

L’Observatoire rappelle que cette catégorie d’acquéreur avait « nettement bénéficié de l'expansion de l'accession à la propriété ». Pour rappel, 43 378 prêts PTZ+ ont été octroyés pour un montant de 1,7 milliard d’euros. Lancé en 2011, en lieu et place du Nouveau Prêt à 0% créé en 2005, le PTZ+ est un prêt aidé et réglementé. Entre 2005 et 2013, 1,87 million de prêts PTZ+ (ou Nouveau Prêt à 0 %) ont été distribués.

Depuis le premier janvier 2013, est entrée en vigueur la nouvelle version du Prêt à taux zéro (PTZ+). Mais les conditions sont plus restrictives que lors de son lancement en 2005. Ce prêt sans intérêts est désormais recentré sur les logements neufs à basse consommation et sur les ménages les plus modestes.
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières