Wall Street enquille record sur record, la place américaine reste animée par les opérations de fusions-acquisitions Time Warner se permet de même de décliner une offre à 80 milliards de dollars venant de Robert Murdoch.Le Dow Jones ne manque de carburant pour tutoyer de nouveaux sommets. A Paris, la saison des publications des entreprises du CAC40 est officiellement lancée avec Carrefour qui démarre le bal.

Morning du 17 Juillet, Comme un parfum d'été...

Wall Street enquille record sur record, la place américaine reste animée par les opérations de fusions-acquisitions Time Warner se permet de même de décliner une offre à 80 milliards de dollars venant de Robert Murdoch.Le Dow Jones ne manque de carburant pour tutoyer de nouveaux sommets. A Paris, la saison des publications des entreprises du CAC40 est officiellement lancée avec Carrefour qui démarre le bal.

Source :


MURDOCH LE PRÉDATEUR
Les grandes opérations de fusions acquisitions se poursuivent. Insatiable, le patron de 21st Century Fox va tout faire pour faire main basse sur Time Warner. Il ne veut pas lâcher sa proie et veut le faire savoir en mettant plus que les 80 milliards de dollars qu’il a mis sur la table le mois dernier.

TOUJOURS PLUS HAUT
Qu’il est loin le temps où l’on craignait la désintégration de l’euro. En 2013, l’euro a connu sa plus forte hausse depuis dix ans : +11% en moyenne, et surtout +20% contre le yen. Au grand dam de Montebourg. Pas de quoi s’en émouvoir selon la BCE qui parie sur une hausse du dollar à mesure que la Fed normalisera sa politique monétaire.

L’ÉTERNEL SECOND
L’Euro est un peu le Poulidor des réserves de changes. La monnaie unique européenne n’est pas prête de ravir la place de numéro un au Dieu Dollar, selon un rapport de la BCE sur le rôle international de la devise européenne. Fin 2013, 24,4% des réserves officielles des membres du FMI sont en euros contre… 61,2% en dollars.

UN JOUR, UNE IDÉE
Le conseil d’analyse économique vient de soumettre à Matignon sa nouvelle boite à outils pour rétablir la compétitive française. 10 pistes sont à l’étude : elles portent sur l’emploi, avec la volonté de flexibiliser le marché du travail, sur la libéralisation des échanges. Et pour redonner un peu plus de pouvoir d’achat, des pistes sont envisagées sur le logement et sur les frais de santé.

BANK OF AMERICA SOLDE LE PASSE
Le résultat net de Bank of America a été plombé par d'importantes charges pour litiges. Preuve en est, le groupe a accusé une chute de 43% de son résultat net au deuxième trimestre. Le groupe est également en discussions avec Washington et le Département de la Justice...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2014 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières