Après Meilleurtraux.com, c’est au tour d’Empruntis de dévoiler son baromètre mensuel des taux en régions. Le courtier remarque que cette tendance à la baisse est générale et qu’elle concerne toutes les durées de références.

Immobilier, baisse, baisse, baisse...des taux

Après Meilleurtraux.com, c’est au tour d’Empruntis de dévoiler son baromètre mensuel des taux en régions. Le courtier remarque que cette tendance à la baisse est générale et qu’elle concerne toutes les durées de références.

Source :

Sur 15 ans, la région Rhône-Alpes affiche un taux moyen attractif de 2,70%. Sur 20 ans, les taux les moins élevés sont en Île-de-France, Méditerranée et Rhône-Alpes (3 %). Sur 25 ans, la palme de la région la moins chère revient au Sud-Ouest avec un taux de 3,25%. Ainsi, les taux nationaux sont en moyenne de 2,75 % sur 15 ans et 3,05 % sur 20 ans.

« Les banques sont loin d’avoir rempli leurs objectifs commerciaux, elles vont donc chercher à capter de nouveaux clients […] un emprunteur présentant un bon dossier peut donc bénéficier d’une décote supplémentaire de l’ordre de 0.20 % » déclare ainsi Thierry Bernard président d’Empruntis.com.

Pour les acheteurs, les conséquences sont bien sûr bénéfiques. « La baisse conjointe des prix immobiliers (en province surtout) et des taux d’intérêt permet aux ménages de regagner en pouvoir d’achat immobilier. Certains profils autrefois plus risqués comme les primo-accédants redeviennent même finançables », souligne Thierry Bernard. « Mais au-delà de ces conditions financières attractives, et à l’heure où le taux rémunérateur du livret A recule en août au niveau quasi anecdotique de 1 %, l’immobilier s’affirme plus que jamais comme un placement d’avenir » poursuit-il

Le courtier n’anticipe pas une hausse des taux pour cet été, et juge « le moment idéal pour devenir propriétaire. »
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières