Cela aurait pu être pire… Le taux du Livret A vient être fixé à 1% à partir du 1er août, soit à  un nouveau plancher historique, contre 1,25% actuellement. Le gouvernement a finalement choisi de limiter le coup de rabot sur ce produit d’épargne populaire, alors que la formule prévoyant son calcul aurait dû faire chuter sa rémunération à 0,5%...

Livret A, le taux sera abaissé à 1% à partir du 1er août

Cela aurait pu être pire… Le taux du Livret A vient être fixé à 1% à partir du 1er août, soit à un nouveau plancher historique, contre 1,25% actuellement. Le gouvernement a finalement choisi de limiter le coup de rabot sur ce produit d’épargne populaire, alors que la formule prévoyant son calcul aurait dû faire chuter sa rémunération à 0,5%...

Source :

Les prix à la consommation sont restés stables en France au mois de juin, a annoncé l’Insee, alors que les économistes tablaient au contraire sur une très légère hausse de 0,1% en juin par rapport au mois de mai. Sur un an, la hausse des prix ralentit encore la cadence, revenant à 0,3% hors tabac, contre un consensus de 0,7%.

Dans ce contexte, le nouveau taux du Livret A aurait dû tomber à 0,50%, si la formule de calcul du taux d'intérêt du Livret A prévue par la loi avait été strictement respectée. Celle-ci dispose que le rendement du livret A doit être calculé soit en intégrant à la fois les taux du marché interbancaire et l'inflation, soit l'inflation seule, la formule la plus favorable à l'épargnant étant retenu.
Tous les 1er janvier et 1er juillet de chaque année, la question d’une modification du taux de rémunération du Livret A revient sur le tapis. Mais la décision appartient en effet à la Banque de France d’appliquer ou non la formule de calcul. Christian Noyer a proposé jeudi de fixer le taux du Livret A à un nouveau plancher historique de 0,75% à partir du 1er août, dérogeant à la formule qui aurait dû mécaniquement le faire tomber encore plus bas à 0,50%.

Mais petit coup de théâtre, le gouvernement vient de faire savoir qu’il ne suivra pas les recommandations du gouverneur de la Banque de France. Le ministre des Finances, Michel Sapin, vient d’annoncer une baisse limitée à 1% de la rémunération du Livret A. L’exécutif a préféré ne pas attiser la colère des épargnants déjà bien soucieux de l’érosion de leur pouvoir d’achat. Le sujet étant politiquement très sensible.

« Soucieux de trouver un équilibre entre la juste rémunération de l'épargne des Français, l’attractivité du Livret A qui collecte de l’épargne pour financer la construction de logements sociaux, mais aussi la nécessité de préserver le coût des prêts aux organismes de logement social, qui dépend directement du taux du Livret A, le gouvernement a décidé de fixer le taux du Livret A à 1,0% », indique le ministère des Finances dans un communiqué.

« Ce taux, qui s’appliquera à compter du 1er août 2014, reste bien au-dessus de l’inflation actuellement constatée ; il permettra donc à l’épargne des Français de continuer à être correctement rémunérée, tout en favorisant un financement moins coûteux et abondant du logement social », ajoute-t-il
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières