Morning du 7 Juillet, Une bonne et une mauvaise finance

Source :

Je me pose des questions ce matin sur la place de la finance en France
Je vous avoue que je n’y comprends plus rien. Jusqu’à présent, tout était clair. François Hollande avait déclaré : mon ennemi c’est la finance. Et depuis deux ans, il a maintenu le cap permettant à Paris de plonger dans le classement des places financières et à Londres de récupérer nos talents nationaux.

LA BONNE FINANCE...
Et ce qui me trouble c'est la La déclaration de Michel Sapin ce week end : « notre amie, c’est la finance, la bonne finance ». Il y aurait une bonne et une mauvaise finance, comme il y a du bon et du mauvais cholesterol. Si c’est l’avis du gouvernement, il va falloir qu’il soit plus précis. C’est quoi la mauvaise finance ? Les marchés financiers, la spéculation, le trading ? Et la bonne finance, les prêts aux PME ?

...ET LES MAUVAIS POLITIQUES
Une fois de plus ce gouvernement sème le trouble faute de convictions profondes et de courage. S’il y a une mauvaise finance, qu’il l’interdise ou la pénalise, et une bonne finance qu’il la favorise. Or depuis deux ans, les mesures prises ont détourné l’argent des épargnants de l’économie réelle et des entreprises pour l’orienter vers le financement de la dette colossale de l’état. Je ne sais pas s’il y a une bonne et une mauvaise finance, mais une chose est sure : il y a de très mauvais politiques.


Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2014 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières