Morning du 2 Juillet, Les banques sont sous pression

Source :

Le secteur banque./finance est un des rares secteurs à afficher une performance négative à Paris depuis le début de l’année. Et l’affaire BNP n’a pas arrangé les choses. Les investisseurs ont peur des litiges et des amendes. Et se demandent déjà qui sera la prochaine victime européenne de l’administration Américaine
QUI SERA LA PROCHAINE VICTIME
Y'aura t'il d’autres victimes ?
Oui. C’est certain. La justice américaine a une panoplie de raisons pour lesquelles elle peut faire passer les banques à la caisse : détournement d’embargos, responsabilité dans la crise des subprimes, scandale du change, scandale du libor, il n’y a qu’à choisir.

UN CONTEXTE DIFFICILE
D'autres facteurs pèsent sur le secteur bancaire: la chute de la volatilité sur les marchés et la réglementation de plus en plus contraignante sur la spéculation qui va affecter les profits des banques dans l’avenir. Les banques vont devoir se réinventer dans un contexte qui leur est devenue largement défavorable. Heureusement qu’elles ont un allié de poids : la banque Centrale Européenne

SARKO EN GARDE A VUE
Et au milieu de la nuit il a été déféré devant les juges d'instruction. Il doit être très très énervé...


Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2014 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières