Quand l’immobilier va tout va, a-t-on l’habitude de dire… Mais depuis deux ans, le secteur de l’immobilier traverse une mauvaise passe. Alors pour lui redonner un grand coup de fouet, Manuel Valls a annoncé une série de mesures dans ‘Le Parisien’ dont l’élargissement du prêt à taux zéro et la réduction des normes de construction.

Immobilier, le plan Marshall de Valls pour relancer la pierre

Quand l’immobilier va tout va, a-t-on l’habitude de dire… Mais depuis deux ans, le secteur de l’immobilier traverse une mauvaise passe. Alors pour lui redonner un grand coup de fouet, Manuel Valls a annoncé une série de mesures dans ‘Le Parisien’ dont l’élargissement du prêt à taux zéro et la réduction des normes de construction.

Source :

Le Premier ministre veut relancer et surtout élargir le prêt à taux zéro. « Louer ou acheter est devenu très difficile » constate Manuel Valls. « Je veux donc enclencher un cercle vertueux : aider les Français à accéder à un logement et relancer un secteur déterminant pour la croissance et l'emploi », a-t-il poursuivi. Il souhaite ainsi « favoriser l'accession à la propriété en élargissant l'accès au prêt à taux zéro ». « Ces prêts seront disponibles auprès des banques en octobre 2014 », a précisé Manuel Valls.

« Par ailleurs, normalement réservé à l'acquisition d'un logement neuf, le prêt à taux zéro sera élargi à l'achat d'un logement ancien dans certains centre-bourgs en zone rurale, sous réserve d'y réaliser des travaux », a indiqué le Premier ministre. A l’heure actuelle, le PTZ s'adresse aux personnes, sous conditions de ressources, souhaitant acquérir leur 1ère résidence principale. Le logement doit être neuf et respecter un certain niveau de performance énergétique. Cependant, un PTZ+ peut parfois financer certains logements anciens avec des travaux importants l'assimilant fiscalement à un local neuf.

Le Premier ministre s'est également engagé à réduire les normes de construction car « la multiplication des normes décourage et freine la construction ». « Cinquante mesures de simplification vont donc être mises en œuvre dès l'automne », a-t-il annoncé.
En ce qui concerne la très controversée loi Duflot, Manuel Valls a balayé d’un revers de main toute retour sur l'encadrement des loyers, la mesure phare de ce texte très largement contestée par le secteur de l'immobilier et que le gouvernement tarde à faire appliquer. Selon lui, c’est une « une mesure sociale importante » qu’il convient de garder en l’état car « il faut encadrer les loyers mais de façon transparente et prévisible ».

La ministre du Logement Sylvia Pinel de son côté va dévoiler aujourd’hui en Conseil des ministres une série de mesures visant à relancer les mises en chantier de logements neufs, tombées à un niveau historiquement bas de 312.000 à fin mai sur un an.
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières