Les Français ont boudé le Livret A en mai. Le taux bas du livret préféré des épargnants y est pour grand-chose.  Les sommes déposées sur ce produit d’épargne ont été inférieures aux dépôts de 90 millions d’euros, selon le dernier pointage de la Caisse des Dépôts.

Le Livret A n'est plus le chouchou des épargnants

Les Français ont boudé le Livret A en mai. Le taux bas du livret préféré des épargnants y est pour grand-chose. Les sommes déposées sur ce produit d’épargne ont été inférieures aux dépôts de 90 millions d’euros, selon le dernier pointage de la Caisse des Dépôts.

Source :

En février déjà, le Livret A n’avait pas eu la cote, celui-ci avait enregistré une décollecte de 21 millions d’euros. Ce coup de mou de ce produit d’épargne tranche avec le dynamisme de l’assurance-vie ou du Plan d’épargne logement (PEL). Ces deux supports ont la faveur des épargnants, l’assurance-vie a collecté 8,2 milliards d’euros sur les quatre premiers mois de 2014 quand le PEL offre un rendement de plus de 2% nets. Ce divorce entre les épargnants et le Livret A risque d’être acté avec la baisse probable du taux de rémunération à 1% cet été. Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France, avait plaidé, il y a quinze jours, pour une légère baisse du taux du Livret A en juillet si l’inflation poursuit sur sa « tendance actuelle »
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières