A voté ! Les députés ont voté la réduction d’impôt pour les ménages les plus modestes.  Ce sont 3,7 millions de foyers fiscaux dont les revenus sont inférieurs à 1,1 SMIC, qui vont bénéficier d’une baisse d’impôt. Sur ces 3,7 millions de foyers fiscaux, 1,9 million sortiront de l’impôt sur le revenu.

Fiscalité, les députés disent oui aux réductions d'impôts pour les plus modestes

A voté ! Les députés ont voté la réduction d’impôt pour les ménages les plus modestes. Ce sont 3,7 millions de foyers fiscaux dont les revenus sont inférieurs à 1,1 SMIC, qui vont bénéficier d’une baisse d’impôt. Sur ces 3,7 millions de foyers fiscaux, 1,9 million sortiront de l’impôt sur le revenu.

Source :

Les députés valident donc la mesure phare du projet du de budget rectificatif 2014 porté par Manuel Valls. Dès sa prise de fonction à la tête de l’exécutif, le Premier ministre avait renouvelé son engagement d'abaisser franchement la pression fiscale sur les ménages les plus modestes.. Le Premier ministre avait déclaré que ces mesures allaient être mises en œuvre dès le mois d’octobre, «quand on reçoit ses feuilles d'impôt. ». « Cela n'est pas un geste, c'est un acte au cœur d'une stratégie pour rendre du pouvoir d'achat à nos compatriotes » avait-t-il poursuivi au micro d’Europe 1. Ce coup de pouce coûtera 1,1 milliard d’euros et sera financé par les sommes rapatriées par la lutte contre la fraude fiscale, qui s’est avérée plus lucrative que prévu. Et l’opposition n’pas tardé à émettre ses réserves quant à l’efficacité de ces réductions d’impôts. Gilles Carrez le président de la commission des finances, en tête : « C'est une mesure insuffisante, mal calibrée, injuste (…) les classes moyennes vont avoir la gueule de bois en septembre », a-t-il déclaré.
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières