Je suis surpris voire un peu atterré par les réactions au deal Alstom. Que le gouvernement présente ce deal comme une victoire c’est normal, mais que beaucoup de commentateurs lui emboîtent le pas et fassent même de Montebourg un gagnant dans cette affaire est tout simplement aberrant.

Morning du 23 juin, ALSTOM: L'illustration d'une dérive à la Française

Je suis surpris voire un peu atterré par les réactions au deal Alstom. Que le gouvernement présente ce deal comme une victoire c’est normal, mais que beaucoup de commentateurs lui emboîtent le pas et fassent même de Montebourg un gagnant dans cette affaire est tout simplement aberrant.

Source :

LE SENS DES PRIORITÉS
Le premier grand gagnant dans ce deal c’est General Electric et je rappelle que ce n’était pas le candidat du ministre de l’Economie. Le gouvernement a certes obtenu des garanties mais à quel prix! 2 milliards d'euros et des semaines de temps précieux. Cela fait plus d’un mois que le président et le ministre de l’économie d’un pays en crise se consacrent à un deal privé sur une société privée et cotée. Il me semble qu’ils ont d’autre priorités. Et le deal obtenu est mauvais pour tous les actionnaires tous sauf un.

LE JACKPOT POUR BOUYGUES
Bouygues.C’est l’autre énorme gagnant de ce deal. Non seulement Bouygues obtient un excellent cours de vente, alors que les autres actionnaires minoritaires, y compris tous les petits actionnaires sont laissés sur le bord de la route mais il est certain qu’on va apprendre dans les semaines qui viennent que Bouygues a obtenu du gouvernement tout ce qu’il désirait : le passage sur la TNT gratuite de LCI et le rachat de tout ou partie de Bouygues Telecom par Orange. A 2 milliards d’euros dont on avait mieux à faire, ce deal est l’illustration dramatique du capitalisme version France 2014.

CE SERA 8 A 9 MILLIARDS POUR LA BNP
La BNP voulait payer 5, le gouvernement américain demandait 13 milliards, ce sera finalement 8/9 milliards de dollars que la BNP devra payer pour avoir contourné les sanctions américaines dans certains pays. Et les Etats Unis continuent à remplir leurs caisses avec une taxe bancaire déguisée.

IL SUFFIT DE METTRE UN BONNET ROUGE
pour faire reculer le gouvernement. L'écotaxe est supprimée. Vive le courage politique.

AVEC LES INTERMITTENTS
ce sera la même chose... Il suffit de menacer le festival d'Avignon dont on sait combien il est important pour les chômeurs et les smicards de ce pays....

ATTENTION AU MARCHE OBLIGATAIRE AMÉRICAIN
Selon le Financial Times, les banques...
Lire la suite
Copyright ©2014 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières