La France fait partie des pays où la charge fiscale a le plus augmenté, selon l'office européen de statistiques Eurostat. Dans son rapport ‘Taxation trends in the European Union’ l’institution européenne met en garde en garde les États contre les dérives de la pression fiscale, notamment sur le travail.

Fiscalité, la pression fiscale s’est alourdie dans l’Union Européenne

La France fait partie des pays où la charge fiscale a le plus augmenté, selon l'office européen de statistiques Eurostat. Dans son rapport ‘Taxation trends in the European Union’ l’institution européenne met en garde en garde les États contre les dérives de la pression fiscale, notamment sur le travail.

Source :

La France dans le top 5 européen en matière de taxe fiscale globale

La taxe fiscale globale représente le ratio des recettes fiscales au PIB. Elle détermine le montant total des impôts et des cotisations sociales effectives obligatoires, exprimé en pourcentage du PIB. Dans les pays de l’Union Européenne, ce ratio est passé de 38,8% à 39,4% en 2012 et de 39,5% à 40,4% dans la zone euro. Ainsi le Danemark s'en sort en tête avec une charge fiscale de 48,1%, ensuite viennent la Belgique (45,4%), la France 45%, la Suède (44,2%), la Finlande (44,1%) ou l'Italie (44%) En Lituanie, cette charge fiscale s'élève à 27,2% et 27,9% pour la Bulgarie et la Lettonie.

Concernant la France, la charge fiscale est passée de 43,7% à 45,0% en un an. Cette tendance risque de se poursuivre, Eurostat a signalé dans son rapport une augmentation des recettes fiscales en pourcentage dans l’Union européenne et au sein de la zone euro pour l’année 2013.

Les impôts sur le travail principale source de recettes fiscales

La principale source de recettes fiscales dans l’UE28 provient des impôts sur le travail, représentant plus de la moitié du total des recettes fiscales en 2012 (51,0%), suivis des taxes sur la consommation (28,5%) et des impôts sur le capital (20,8%).

Selon Eurostat, les impôts sur le travail ont représenté la principale source de recettes fiscales en 2012 dans vingt-quatre États membres et, dans treize d’entre eux, ils ont compté pour plus de la moitié des recettes fiscales totales. La Suède (58,6%) arrive en tête des pays qui taxent le plus le travail. Le pays scandinave est suivi des Pays-Bas (57,5%), de l’Autriche (57,4%) et de l’Allemagne (56,6%). Cette proportion a été inférieure à 40% uniquement en Bulgarie (32,9%), à Malte (34,6%), à Chypre (37,1%) et au Royaume-Uni (38,9%).

Le Luxembourg, en tête de en matière de taxe sur le revenu du capital

Pour ce qui est des revenus du capital, le Luxembourg est en pole position avec un taux de 27,5%, puis viennent le Royaume-Uni (27,4%), Malte (26,6%) et Chypre (26,1%) Et pour payer moins d’impôts sur le capital, il faut aller du côté de l’Estonie. Ce pays balte offre un taux d’imposition de…7,1 %. Les taxes sur la consommation ont été la principale source de recettes fiscales en 2012 en Bulgarie (53,3%) et en Croatie (49,1%). Elles n‘ont représenté que 23,7% en Belgique et 24,7% en France et en Italie.
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières