Alors que tous les pays développés, y compris les Etats Unis, ne parviennent pas à afficher une vraie reprise économique pérenne, le Royaume Uni brille de tous ses feux. Le modèle "Cameron" de sortie de crise semble fonctionner et la Banque D'Angleterre a créé la surprise hier en annonçant une possible hausse des taux pour tempérer les ardeurs, notamment dans l'immobilier.

Morning du 13 juin, L'exception Anglaise

Alors que tous les pays développés, y compris les Etats Unis, ne parviennent pas à afficher une vraie reprise économique pérenne, le Royaume Uni brille de tous ses feux. Le modèle "Cameron" de sortie de crise semble fonctionner et la Banque D'Angleterre a créé la surprise hier en annonçant une possible hausse des taux pour tempérer les ardeurs, notamment dans l'immobilier.

Source :

LA LIVRE STERLING S'ENVOLE
depuis hier soir. La patron de la Banque d’Angleterre a surpris le marché en annonçant qu’une hausse des taux d’intérêt pourrait venir plus rapidement que prévu.
Parce que le Royaume Uni va bien. Très bien même. Economiquement tous les voyants sont au vert. Croissance, Emploi, Budget. La reprise est même beaucoup plus claire que la reprise Américaine. Et la Banque d’Angleterre commence à s’inquiéter de l’inflation et d’une bulle immobilière, surtout à Londres.

LES INVESTISSEURS PLEBISCITENT L'ANGLETERRE
Tous les pays développés, y compris les Etats Unis, continuent à dire qu’ils vont laisser leurs taux à zéro ou presque et le Royaume Uni fait donc figure d’exception. Les traders ont décidé pour l’instant d’ignorer le risque d’indépendance de l’Ecosse et plébiscitent massivement le pays d’un modèle économique gagnant.

ET PENDANT CE TEMPS,
troisième jour de grève de la SNCF en France...



Lire la suite
Copyright ©2014 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières