Les prix à la consommation ont en effet seulement grimpé de 0,6% en avril. La stricte application de la loi devrait ramener le taux du Livret A à des taux historiquement bas. Ainsi, la Banque de France devrait proposer de passer le taux de 1,25% actuellement, à 1%...«?Si la tendance actuelle de l’inflation se poursuit jusqu’au milieu du mois de juillet, effectivement le taux du livret A devrait baisser un peu et ce sera une bonne chose pour la relance de l’économie et pour la création d’emplois?», a-t-il déclaré dans une interview pour BFM TV mercredi soir.

Livret A, le taux devrait 'baisser un peu' en juillet

Les prix à la consommation ont en effet seulement grimpé de 0,6% en avril. La stricte application de la loi devrait ramener le taux du Livret A à des taux historiquement bas. Ainsi, la Banque de France devrait proposer de passer le taux de 1,25% actuellement, à 1%...«?Si la tendance actuelle de l’inflation se poursuit jusqu’au milieu du mois de juillet, effectivement le taux du livret A devrait baisser un peu et ce sera une bonne chose pour la relance de l’économie et pour la création d’emplois?», a-t-il déclaré dans une interview pour BFM TV mercredi soir.

Source :

Tous les 1er janvier et 1er juillet de chaque année, la question d’une modification du taux de rémunération du Livret A revient sur le tapis. La décision appartient en effet à la Banque de France d’appliquer ou non la formule de calcul du taux d'intérêt du Livret A prévue par la loi. Celle-ci dispose que le rendement du livret A doit être calculé soit en intégrant à la fois les taux du marché interbancaire et l'inflation, soit l'inflation seule, la formule la plus favorable à l'épargnant étant retenue.

En janvier dernier, Bercy n’avait pas suivi les recommandations du gouverneur de la Banque de France. Celui-ci préconisait une baisse du taux du Livret A à 1%. « Compte tenu de l'attention qui est celle du président de la République et du gouvernement au pouvoir d'achat de l'épargne populaire, je maintiendrai le taux du livret A à 1,25% », avait déclaré Pierre Moscovici.

Cette fois-ci les épargnants ne devraient pas échapper à un coup de rabot du taux de rémunération du Livret A. Interrogé en mai dernier sur le sujet, Manuel Valls n'avait pas balayé l’hypothèse d’un tel scénario. « Nous verrons […] Nous avons encore quelques jours pour prendre un certain nombre de décisions. » avait déclaré le Premier ministre. Les pronostics restent donc encore ouverts, Bercy n’ayant pas encore pris sa décision....
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières