Le gouvernement garde donc le cap, contrairement aux informations de la radio qui affirmait que le ministère du Logement  allait jouer sur une subtilité législative pour revenir sur quelques mesures du texte. La loi a certes été votée, mais ses décrets d’application ne sont en effet pas encore tous passés. « On met en route les décrets, il n'y a pas de doute là-dessus (...) Il n'y a pas de remise en cause d'une loi qui a été votée. Les décrets, c'est fait pour appliquer la loi », a insisté le porte-parole du gouvernement à l’AFP.

Immobilier, le gouvernement réfute tout détricotage de la loi Alur

Le gouvernement garde donc le cap, contrairement aux informations de la radio qui affirmait que le ministère du Logement allait jouer sur une subtilité législative pour revenir sur quelques mesures du texte. La loi a certes été votée, mais ses décrets d’application ne sont en effet pas encore tous passés. « On met en route les décrets, il n'y a pas de doute là-dessus (...) Il n'y a pas de remise en cause d'une loi qui a été votée. Les décrets, c'est fait pour appliquer la loi », a insisté le porte-parole du gouvernement à l’AFP.

Source :

Cécile Duflot, l’ancienne ministre du Logement, a dénoncé pour sa part une « nouvelle offensive contre l'encadrement des loyers » avec « une légèreté de patapouf ».

Le ministère du Logement a précisé qu'une annonce sera faite en Conseil des ministres le 25 juin. Elle portera sur la relance de la construction en France compte tenu des chiffres qui ne sont pas à la hauteur de ses attentes.
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières