Quand on regarde les cours sur les marchés ce matin, on imagine mal qu'il y a eu des décisions historiques de la BCE. On a retrouvé les niveaux d'hier matin ou presque. L'euro est revenu au dessus des 1.36 et les indices boursiers sont à nouveau au plus haut mais dans une torpeur totale.

Morning du 6 juin, Retour à la case départ ?

Quand on regarde les cours sur les marchés ce matin, on imagine mal qu'il y a eu des décisions historiques de la BCE. On a retrouvé les niveaux d'hier matin ou presque. L'euro est revenu au dessus des 1.36 et les indices boursiers sont à nouveau au plus haut mais dans une torpeur totale.

Source :

UN CALME ETONNANT
Le calme est revenu sur les marchés après la décision de la BCE. Et c’est désespérant. Pour le traders et tous les hommes et femmes de marchés… Il n’y a eu que quelques heures d’agitation après les annonces de notre ami Mario et on retombe dans une torpeur pré estivale. Le problème c’est que ce calme n’en finit pas de durer. Avec pourtant des records à la hausse presque tous les jours...mais tout cela se fait dans des volumes anémiques. Sur les bourses Américaines, on a atteint en Mai des records de baisse de volume de transactions. Une chute en moyenne quotidienne de près de 40% par rapport à 2009. Avec évidemment une volatilité qui s’écroule à des niveaux rarement atteints depuis les années 70.

POURQUOI CE CALME ?
L’afflux de liquidités, accéléré hier par la BCE, alimente le marché et l’empêche de baisser. Mais d’un autre côté les marchés sont déjà hauts et ont du mal à monter autrement que lentement. Et même les évènements géo politiques comme l’a été l’Ukraine n’ont aucun impact. Le mot qui circule le plus depuis des semaines dans les salles de marché, c’est « dead ». Sous toutes ses formes, dead market, dead day... Heureusement que c'est aussi un sunny day...
Lire la suite
Copyright ©2014 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières