C’est 500 logements de plus que sur les trois premiers mois de 2013 mais la FPI tient tout de même à tempérer cet enthousiasme. Ce léger frémissement « ne peut faire oublier que les ventes restent inférieures de près de 5 000 unités par rapport à celles du 1er trimestre 2011 et de 10.000 logements par rapport à la même période de 2010. »

Immobilier, les ventes de logements neufs stagnent

C’est 500 logements de plus que sur les trois premiers mois de 2013 mais la FPI tient tout de même à tempérer cet enthousiasme. Ce léger frémissement « ne peut faire oublier que les ventes restent inférieures de près de 5 000 unités par rapport à celles du 1er trimestre 2011 et de 10.000 logements par rapport à la même période de 2010. »

Source :

La FPI signale une accession à la propriété toujours aussi faible, « malgré le contexte de taux exceptionnellement favorable ». Pour la première fois depuis le milieu d’année 2012, les ventes en accession enregistrent un recul de 5,7% en année glissante.
Pour François Payelle, président de la FPI, le redressement du secteur du neuf passe par « une véritable politique de l’offre de la part de l’Etat : stabilité du régime « Duflot », allègement des normes, avec réduction du nombre de parkings, réforme du régime des plus?values sur les terrains constructibles pour vaincre la rétention foncière, suppression des rigidités et des entraves diverses à la construction, y compris celles instaurées par la loi ALUR (encadrement des loyers, règles de préemption, limites aux PLUi).»
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières