Les placements alternatifs, tels que le vin, la forêt, les montres, l'or, les vaches laitières, le prêt entre particuliers, les voitures de collection, les œuvres d'art... peuvent vous intéresser !

Les placements alternatifs, une alternative aux placements traditionnels

Les placements alternatifs, tels que le vin, la forêt, les montres, l'or, les vaches laitières, le prêt entre particuliers, les voitures de collection, les œuvres d'art... peuvent vous intéresser !

 

Alors que les taux des livrets réglementés sont au plus bas, les avis vont bon train sur les meilleurs types de placements actuels. Tout le monde connait désormais les différents types de placements pouvant être proposés par vos banquiers et assureurs. C'est ainsi que les placements traditionnels vont désormais du livret A, au Plan Epargne logement (PEL), en passant par l'assurance vie, les comptes titres, PEA, l'immobilier de défiscalisation, etc. Il est possible de diversifier les assurances vie grâce aux UC car elles sont adossées à des actifs financiers tels que les actions, les obligations, etc. Mais cela reste néanmoins des placements traditionnels qui réservent que très peu de surprises notamment en termes de rendement ou en termes de diversification.

 

Les objectifs des épargnants sont à l'heure actuelle très différents. Certains ne cherchent que la sécurité, certains la diversification, d'autres le rendement. Quelques épargnants souhaitent soutenir les entreprises innovantes, participer activement à l'écologie à travers leur épargne, etc. Enfin, certains souhaitent également pouvoir réduire leurs impôts, au travers de leur épargne, dans la mesure du possible, ainsi que du raisonnable. Mais chaque épargnant n'est pas égal, face à l'acceptation de la prise ou non de risque, pour atteindre les objectifs souhaités.

 

Mais pourquoi ne pas se mettre en quête de placements alternatifs innovants, de placements plaisirs, permettant d'assouvir une passion, par exemple ? Certains y ont déjà pensé et c'est ainsi que vous allez pouvoir dénicher de nombreux et très innovants placements alternatifs.

Quels sont les différents placements alternatifs possibles ?

 

  • Investir dans des vaches laitières :

Pour les amateurs de l’amour est dans le pré et de campagne profonde, il est toujours possible d'investir dans des vaches laitières. Cela dans le but de soutenir les agriculteurs locaux tout en profitant de dividendes intéressants. Il s'agit donc là d'une véritable épargne solidaire. L'épargnant ou investisseur va permettre à l'agriculteur d'économiser ses liquidités car il n'aura pas à les utiliser pour acheter son bétail. L'éleveur prend lui les frais d'exploitation à sa charge. Les fruits sont enfin répartis entre éleveur et investisseur/ propriétaire. A noter que ce type d'investissement peut être très amusant et que vous aurez bien souvent la possibilité de visiter l'exploitation. Le concret est alors très apprécié.

 

  • Investir dans le cinéma :

Vous avez toujours rêvé d’être producteur de films ? Sachez que ce rêve peut devenir réalité… Enfin, en partie… Effectivement la profession a besoin d’argent et plusieurs options s’offrent à vous. Les placements dans le cinéma, par les SOFICA, ont le vent en poupe car ils permettent d'obtenir des réductions d'impôts sur le revenu, pouvant aller jusqu’à 36% du montant investi, tout en investissant dans le cinéma. Il est à noter que les SOFICA ne rentrent pas dans le plafonnement global des niches fiscales de 10.000€. Le plafond de versement des SOFICA est de 18.000€. Les fonds n'étant pas garantis, il existe un risque de perte du capital investi. Lorsque l’on intègre la réduction d’impôt, le rendement peut être très important. Si vous ne souhaitez pas investir dans un SOFICA, vous pouvez financer des films à plusieurs. Ce système est aussi appelé ‘’crowfunding’’. Les tickets d’entrée sont très faibles, à partir de quelques euros, et vous êtes rémunéré dès la première entrée en salle réalisée. Si vous êtes cinéphile, cet investissement est fait pour vous !

 

Vous êtes très riche, alors profitez-en ! L’investissement dans les œuvres d'art est un placement intéressant pour échapper à l'ISF. En effet, les œuvres d'art sont des placements qui ne sont pas inclus dans le calcul de la valorisation du patrimoine pour déterminer son ISF. Lorsque l'on dispose de liquidités importantes à investir, c’est une façon idéale pour réduire son impôt sur la fortune et contempler les œuvres dans son salon.

 

  • Investir dans le photovoltaïque :

Pour les écolos de la première heure où les épargnants convaincus des bienfaits du développement durable, il est possible d'investir dans le photovoltaïque. Il s'agit d'un placement rémunérateur, du fait de la montée en flèche ces dernières années des innovations en termes d'écologie et de développement durable. Ces placements tirent leurs revenus de l'électricité revendue à EDF.

 

Les passionnés de protection de la nature pourront également investir dans des parts de forêts, appelés aussi GFF (groupement foncier forestier). Le bois a en effet le vent en poupe et la loi de finance 2014 l'a confirmé : les investissements forestiers bénéficieront de 18% de réduction d'impôt sur le revenu ou de 50% de réduction sur l’ISF (pour cela cet investissement doit répondre aux conditions de la loi TEPA). Le bois est en effet très apprécié ces derniers temps en tant qu'élément de construction, de décoration, de chauffage...

 

Lorsque l’on aime le vin, investir dans le vin ou la vigne est le placement plaisir par excellence. Les grands crus s’arrachent depuis une petite décennie notamment en raison d’une demande asiatique toujours plus importante. Vous pouvez aussi investir dans des vignes à partir de GFV ce qui vous permettra soit de toucher des dividendes en numéraire soit en liquide, ce qui veut dire en bouteilles… Pour réduire ses frais de succession et aussi sa base imposable pour calculer son ISF, rien de tel que l’investissement dans les groupements fonciers viticoles.

 

  • Investir dans des chevaux de course :

Si vous préférez voir les chevaux courir plutôt que dans vos lasagnes, cet investissment peut vous intéresser. Pour les passionnés de courses hippiques, il est possible d'acheter des parts de trotteurs. Les gains réalisés par ces chevaux sont en partie redistribués aux propriétaires non intervenants. Ces gains ne sont pas imposables.

 

  • Investir dans des voitures de collection :

Vous êtes bricoleurs ? Alors vous pouvez être tenté d'investir dans les voitures anciennes qui peuvent être un business rentable à la revente. Par exemple, tout le monde a remarqué que les 2CV se revendaient beaucoup plus chères aujourd’hui qu’il y a 10 ans… Vous pouvez commencer avec des voitures accessibles au niveau prix et augmenter rapidement en gamme. Par contre, attention, aucune défiscalisation n'est prévue en contrepartie.

 

  • Investir dans des parkings :

Toujours dans le domaine de l'automobile, les parkings semblent aussi être un investissement locatif rentable car nécessitant peu d'entretien et ayant un risque d'impayé très faible. Les prix sont abordables et la rentabilité est souvent supérieure à 5%.

 

  • Investir dans les bijoux, diamant et pierres précieuses :

Vous êtes un peu bling bling ? Vous avez la possibilité d'investir dans des diamants, dans de l’or, dans toutes sortes de bijoux. Cela s'avère être une véritable valeur refuge surtout en temps de crise et de balbutiements des marchés financiers.

 

  • Investir dans des montres :

Depuis une dizaine d’années, nous assistons à une réelle frénésie autour des montres de collection. Suivant les marques, certaines ont eu leurs côtes multipliées par trois en quelques années. Quelques montres valent actuellement plusieurs millions d’euros. C’est un des rares placements que vous pourrez porter tous les jours et qui vous sera bien utile !

 

  • Prêter son argent à des particuliers ou à des entreprises :

Vous pensez que l’économie réelle est de prêter son argent à ceux qui en ont besoin et non les banques ? Alors ce nouvel investissement alternatif est fait pour vous ! Ce prêt entre particuliers est notamment proposé par prêt d'union. Le principe est de financer les prêts consommations des ménages, et donc de bénéficier des taux attractifs des crédits, à la place des banques.

 

  • Investir dans les BD, manuscrits :

Un autre marché, longtemps réservé aux passionnés, s'ouvre désormais aux investisseurs : celui des lettres, manuscrits et BD. Mais attention, même si ces produits ont le vent en poupe, et peuvent être une véritable passion, ils peuvent représenter un risque important de perte en capital.

 

  • Investir dans des chanteurs, des sportifs :

Reste une dernière alternative: investir dans un chanteur ou pourquoi pas sponsoriser un sportif ! Il s'agit également de véritables placements plaisirs. Même si ce type de placement présente de gros risques, il peut rapporter beaucoup. Voyez l'exemple du chanteur "Grégoire", dont l'album a été produit et édité par ses fans. Grâce au succès du premier tube du chanteur, ses 350 mécènes ont récupéré près de 20 fois leurs mises. Pourquoi pas vous ?

A bon entendeur !

 

Par Frédéric BILLOT
Copyright @2014 Finansemble.fr
Le premier site d'achats groupés de produits financiers
Ordissimo
Le 28/04/2014 à 17:00

Bonjour Laurent,

Nous vous remercions pour votre commentaire et à bientôt,

Brice

Laurent Palomares
Le 28/04/2014 à 12:45

pour distraire ses journées maussade  a bientôt

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.