La baisse tant espérée des prix tarde à venir… Entre des acheteurs « stoïques » et des vendeurs attentistes, le dynamisme du marché de l’immobilier est loin d’être au rendez-vous, selon un sondage Orpi-Ipsos réalisé en mars 2014.

Immobilier, Orpi fait le constat d'un 'marche? grippe?'

La baisse tant espérée des prix tarde à venir… Entre des acheteurs « stoïques » et des vendeurs attentistes, le dynamisme du marché de l’immobilier est loin d’être au rendez-vous, selon un sondage Orpi-Ipsos réalisé en mars 2014.

Source :

Ainsi, seulement « 10% des Franc?ais projettent d’acheter un bien immobilier dans l’anne?e et 7 % de vendre. » révèle l’enquête Orpi-Ipsos. Des chiffres similaires au score mesure? en septembre 2013, ce qui confirme que le marche? n’est pas encore prêt a? évoluer : la baisse des prix est encore jugée insuffisante, laissant ainsi des acheteurs sans motivation et résignant par la? même les vendeurs. » « L’équilibre offre-demande n’est malheureusement toujours pas au rendez-vous et le marche? est plus que jamais grippe? ! » déplore le président d'Orpi, Bernard Cadeau. Près de 8 Français sur 10 déclarent qu'ils n’ont pas l'intention de vendre un bien immobilier et plus de la moitié (58%) n'a pas non plus envie d'acheter. « L'acheteur aimerait des prix plus justes, plus en lien avec ses capacités financières » tandis que le vendeur, « au travers d'une analyse erronée du marché, continue de croire que son bien se vendra à un prix rêvé ! » avance le patron d’Orpi.
Copyright ©2014 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières