Si le point bas a été atteint fin 2012 et début 2013, l’année 2014 se présente plus positivement pour le crédit immobilier. D’après le bilan de l’observatoire du Crédit Logement/CSA sur la production des crédits en 2013, on pourrait parler d’une reprise du secteur.

Crédit immobilier, une reprise en vue

Si le point bas a été atteint fin 2012 et début 2013, l’année 2014 se présente plus positivement pour le crédit immobilier. D’après le bilan de l’observatoire du Crédit Logement/CSA sur la production des crédits en 2013, on pourrait parler d’une reprise du secteur.

 

Un constat trop optimiste ?

Selon les données recueillies par l’observatoire du Crédit Logement/CSA, la production de crédit connait une évolution de 29 % en 2014, par rapport à l’année 2012, qui enregistré un recul de 26 %. Si l’on se réfère à 2011, nous restons à -20 % environ. Même si on constate une légère évolution, il semble difficile de pouvoir parler de reprise du marché.

 

Les banques rouvrent le marché

Le crédit immobilier est, d’un point de vue global, relancé par les établissements prêteurs. Il ne tient qu’aux consommateurs de trouver les offres les plus intéressantes, avec les taux les plus bas : ces derniers étant en moyenne entre 3 et 3,10 %. Ainsi, pour le premier semestre 2014, les taux devraient rester assez bas face à une concurrence bien présente du côté des banques. Pourtant, même si les organismes prêteurs s’efforcent de proposer des taux intéressants, les emprunteurs restent vigilants.

 

Les ménages hésitent encore

En ces temps de crise, les emprunteurs sont prudents. La Fédération Française des banques indique, en effet, que le nombre d’emprunts souscrits (crédit immobilier et à la consommation) atteint un seuil historiquement bas avec seulement 13 millions des ménages.  Pour les prêts immobiliers, seulement 31 % des ménages (soit environ 8.5 millions) détiennent un crédit immobilier.  Un chiffre qui devrait toutefois augmenter dans les six prochains mois, étant donné que 4,5 % des ménages affirment être prêts à se lancer contre 4.1 % fin 2012 et 6% en 2007.

 

Par Frédéric BILLOT
Copyright @2013 Finansemble.fr
Le premier site d'achats groupés de produits financiers
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.