Selon le cabinet d’audit PwC, la progression du e-commerce en France commence à stagner.Le secteur peine à trouver de nouveaux adeptes. En effet, le taux de Français ayant effectué leur premier achat en ligne cette année est de 5% contre 21% en 2012.

Faut-il acheter sur Internet ?

Selon le cabinet d’audit PwC, la progression du e-commerce en France commence à stagner.Le secteur peine à trouver de nouveaux adeptes. En effet, le taux de Français ayant effectué leur premier achat en ligne cette année est de 5% contre 21% en 2012.

D’autant plus qu’en comparaison avec leurs voisins européens, ils sont peu à effectuer des achats sur Internet de manière hebdomadaire (seulement 17% des Français). Ainsi les perspectives de compenser le faible recrutement par des achats réguliers se trouvent amenuisées.

 

1. Quelles sont les causes de ce ralentissement ?

Les trois premiers freins à l’achat en ligne sont le taux d’équipement, le confort et enfin la sécurité.

Paradoxalement, ce sont d’ailleurs les 18-24 ans qui sont les plus méfiants quant à la sécurité sur Internet. Cette tranche d’âge trouve que la sécurité des transactions n’est pas suffisamment rigoureuse.

La confiance qu’accorde les Français aux sites marchands est décisive, or seulement 28% d’entre eux font confiance aux labels des sites e-commerces et 65% des mobinautes pensent que l’achat à partir d’un Smartphone est aussi risqué que l’achat sur un ordinateur.

Aujourd’hui les internautes sont de plus en plus familiers d’Internet et leurs exigences sont ainsi plus importantes.

Ils rejettent massivement la conservation des données bancaires en ligne et la géolocalisation, et craignent que leurs données soient utilisées à des fins publicitaires.

 

2. Quels sont les facteurs qui poussent les internautes français à faire un achat en ligne ?

La livraison gratuite est plébiscitée à 80% par les cyberacheteurs qui seront plus aptes à passer à l’acte. Ils sont aussi très sensibles au fait de pouvoir retourner gratuitement leur commande. Enfin le dernier critère qui rentre en jeu est la possibilité de rendre directement leur achat dans un magasin. Les marques qui sont à la fois sur le web et en magasin physique commencent à développer le « click and collect » à l’instar de Darty. Cette pratique consiste à acheter sur le site de e-commerce et à retirer ensuite le produit en magasin.

Enfin, on assiste à une explosion de la vente des Smartphones. Ainsi trop peu de sites en ligne sont adaptés à leur écran et les connexions à Internet sont souvent trop lentes, le wifi pas assez présent.

 

3. Les femmes de plus de 60 ans se démarquent

Toutefois ce constat est à nuancer car selon une étude menée par le CSA pour l’observatoire eBay-Terrafemina, 65% de cette catégorie surfe sur Internet et la moitié d’entre elles achètent depuis leur ordinateur. Elles passent même quasiment autant de temps en ligne que leur cadette : 4 heures contre 5 heures.

On ne cesse de le dire chez Seniors-connectés : les seniors ont une place importante à prendre sur le secteur des nouvelles technologies dans les années à venir.

 

Et vous, achetez-vous en ligne ? Qu’est-ce qui vous freine à l’achat sur Internet ?

A vos commentaires !

 

 

Par Benjamin PREDEAU
Copyright @2013 Senior-Connectés

Ordissimo
Le 10/02/2014 à 12:56

Bonjour Philippe,

Il est vrai que acheter sur Internet n'est pas toujours sûr.
D'une part, cela dépend des sites internet et d'autre part, des modes de paiement.
L'un des moyens qui permet d'être protégé est le mode de paiement par paypal : vous pouvez payer sans saisir vos coordonnées bancaires, en utilisant simplement vos identifiants PayPal.

A bientôt,
Toute l'équipe Ordissimo 01 40 84 72 17  support@ordissimo.com

Brice

Philippe Lepage
Le 06/02/2014 à 22:37

~ Achetez sur internet, risque de piratage du compte bancaire ? .

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.