Beatrice d'York se sépare, le mariage royal n'aura pas lieu

Beatrice d'York ne mariera plus avec son fiancé Dave Clark avec qui elle est relation depuis une dizaine d'année. Et cette séparation inattendue n'est absolument pas une excellente nouvelle pour la famille royale britannique.


Cette nouvelle est tombée comme une bombe pour la famille royale britannique qui se s'attendait pas certaine à une telle décision de la part des deux tourtereaux dont l'idylle dure depuis près de 10 ans. On peut se faire une idée de l'origine de cette rupture avec les révélations de la journaliste Charlotte Griffiths. D'après cette source, la petite fille de 27 ans de la reine Elisabeth II aurait posé un ultimatum à son fiancé, âgé lui de 32 ans. Celui-ci devait choisir entre le mariage ou la rupture. Avec cette annonce d'annulation de leur mariage, on voit clairement que la deuxième option qui a été choisie par le golden boy.

Pour Charlotte Griffiths, c'est d'un commun accord que les deux intéressés auraient décidé de rompre leurs fiançailles. C'est pour cette raison Beatrice d'York et Dave Clark restent des amis. La nouvelle de séparation aurait donc un retentissement plus grand auprès de la famille royale britannique. Aux dires de la source, Sarah Ferguson et prince Andrew seraient totalement sous le choc.

Si le manque de velléité de se marier est la principale cause de cette rupture, il en existe d'autres raisons. La naissance de la princesse Charlotte Elisabeth a également pesé dans le choix de Beatrice d'York et son fiancé. Avec la venue au monde de cette dernière, Beatrice viendrait au septième rang dans l'ordre de succession au trône britannique.

Le 27/12/2016 à 11:34

Ne dit on pas qu'il y a des raisons que la raison ignore... Alors, les "raisons d'état".... peuvent-elles avoir raison de l'amour ???

 

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.