L'agriculture bio, la clé pour une eau saine

L’agriculture traditionnelle déverse de nombreux produits toxiques sur les plantations,ce n'est pas nouveau et par là même pollue considérablement les nappes phréathiques.


Avant de rencontrer ces produits dans le sol, on en retrouve un grand pourcentage dans les rivières. Accéder à une qualité de l’eau nécessite des investissements et ces coûts alourdissent les charges supportées par les citoyens.
Les solutions ne sont pas légion en la matière et l’agriculture biologique est la plus plausible dans ce type de situation.

Les céréales occupant des surfaces importantes, il est vital de trouver une parade à l’utilisation de pesticides. En Allemagne, par contre la concentration de nitrates est passée de 100 % à 50 % ce qui est fort appréciable sachant que ces produits sont nocifs pour la santé. La distribution publique de l’eau dans ce pays est devenue avec les volontés politiques, une des meilleures à consommer en Europe. L’agriculture bio va réduire considérablement bon nombre de maladie destructrices comme les adventices et bien d’autres qui polluent l’eau souterraine , et surtout éviter l’utilisation de produits phytosanitaires. Donc rétablir la composition des sols en réduisant le ruissellement et aussi l’érosion qui sont des facteurs négatifs pour la qualité de l’eau est indispensable.

Certaines plantes dont les racines s’enfoncent profondément dans le sol, améliorent la composition des sols par le drainage, l’aération et le décompactage et certains types de céréales qui créent une couverture végétales sur les sols vont réduire le contrecoup des pluies et conserver le trop plein des éléments fertilisants des plantations issues de précédentes cultures.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.