Des familles veulent porter plainte contre l'Etat à la suite de l'attentat de Nice

Sept jours après l'attentat de Nice ayant coûté la vie de près de 84 personnes, certains proches des victimes souhaitent porter non seulement contre l’État mais également contre les autorités municipales niçoises. Pour ses familles encore sous le choc, cette action vise à obtenir du gouvernement et de la mairie de Nice des réponses à quelques unes de leurs préoccupations.

Comme Mickaël père Yannis qui a trouvé la mort lors de cette attaque terroriste du 14 juillet dernier sur la Promenade des Anglais, ils sont nombreux ces proches de victimes qui veulent traduire L’État français ainsi que la mairie de Nice en justice. C'est le cas notamment de Sandrine dont le fils de 17 ans a survécu à cet attentat mais en ressort traumatisé. Pour les initiateurs de cette action judiciaire, les mesures sécuritaires prises par les autorités étatiques et municipales n'étaient pas suffisantes pour garantir une protection efficace des personnes venues assister aux feux d'artifice depuis cette place emblématique de la ville de Nice. Outre l'aspect financier, leur démarche s'explique par la recherche de vérité sur les dysfonctionnements au niveau de la sécurité qui ont permis la réalisation de cet acte ignoble.

Pour Laurent Denis-Peraldi, cette action contre L’État a très peu de chance d'aboutir. Pour cet avocat au barreau de Nice, d'autres recours sont déjà en cours pour l'indemnisation des victimes. De plus, il est impossible d'être indemnisé pour un même préjudice. C'est pourquoi il ne conseille cette démarche qu'il juge compliquée et trop longue. Pour lui, ce n'est pas sur le terrain juridique qu'il faut sanctionner mais dans les urnes.

Jeannine Darien
Le 04/08/2016 à 11:45

j'ai rien demandé !

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.