Musée des beaux arts : les oeuvres en sécurité

Le Musée des Beaux-Arts de Tours s'est vu dans l'obligation d'envoyer les œuvres de sa réserve, plus de 11 000 tableaux et statues, à La Camusière à Saint-Avertin. Il en va de la sécurité des œuvres, car dans ce bâtiment historique il est impossible de contrôler l'humidité et la température; de plus, le Musée des Beaux-Arts se trouve en zone inondable.


Plus de 11 000 œuvres se verront ainsi déménagées très prochainement vers une nouvelle réserve; 300 l'ont déjà été, commençant ainsi à libérer un tiers de l'espace du Musée des Beaux-Arts occupé par sa réserve. La conservation de ces œuvres sera ainsi plus facile, le Musée des Beaux-Arts de Tours étant la proie de l'humidité et des changements de température très dangereux pour les tableaux.

Ghislain Lauverjat, le responsable des publics au Musée des Beaux-Arts de Tours, explique que la place commençait également à manquer : pour retrouver une oeuvre précise, il fallait désormais en déplacer cinq ou six autres, ce qui n'est pas sans danger pour leur conservation optimale. Il faut que le déménagement des œuvres se déroule également sans problèmes.

Olivier Combes-Peirache qui est technicien au Musée des Beaux-Arts parle de la difficulté que posent les joints nécessaires pour transporter les statues. La nouvelle réserve à Saint-Avertin représente une espace de 1600m2 comme l'explique la directrice du Musée des Beaux-Arts de Tours, Sophie Join-Lambert. Un espace adapté, des rails pour atteindre les œuvres, et une grande sécurité de conservation.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.