Touraine : pourquoi parle-t-on le meilleur français ?

La réputation de Touraine au sujet de son français impeccable remonte à plusieurs siècles; mais qu'en est-il aujourd'hui? Toujours très proche du français "de référence", le français de Tours possède toutefois ses petites particularités et certains y parlent encore le patois d'antan, le tourangeau.


L'écrivain Alfred de Vigny disait déjà que le langage des habitants de Tours était le plus beau de France, sans accents, ni trop lent ni trop rapide. Mais quel en est l'héritage dans la vallée de la Loire? François Weil, agrégé en lettres classiques, explique que dans la région de la Touraine, on a parlé le français d'île-de-France de manière plus habituelle, tout en supprimant les accents populaires de Paris. Très proche du français "de référence" tel qu'édicté par l'Académie Française et l'Office de la langue française, le français parlé à Tours possède toutefois ses spécificités propres, décelables dans la prononciation de certains mots.

Christophe Dos Santos, linguiste et spécialiste des sciences du langage à l'université de Tours, explique que près de la moitié des locuteurs de la région entendent les différences de prononciation de certains mots mais ne vont pas les reproduire dans le langage parlé. Le tourangeau, le patois de l'ancienne région de Touraine, fait quant à lui rouler les r et est toujours présent dans certaines régions rurales comme l'explique Jean-Luc Porhel, le directeur des archives municipales de Tours.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.