L'Europe face au défi du terrorisme

Deux jours après les attentats de bruxelles faisant plusieurs morts et de nombreux bléssés, l'europe se sent visiblement menacé et fait de nouveau face au terrorisme.


La une des journaux est claire : l'Europe est en guerre, qu'elle le veuille ou non. Il s'agit dès lors de présenter des pistes pour comprendre l'origine de l'intégrisme religieux ainsi que les différentes formes que peut prendre ce dernier.

Le Figaro, le Parisien, ou encore le Monde débattent du terrorisme ainsi que des défis qu'il impose à l'Europe. Quant au peuple belge, bien que l'émotion soit toujours présente comme en témoignent des images d'anonymes écrivant des messages de paix et d'amour sur les monuments, certains n'hésitent pas à faire preuve d'humour. Un sommet sur la sécurité en Europe aura lieu à Bruxelles, et d'aucuns s'interrogent sur la fragilité de l'Europe face au terrorisme.

Dans le Monde, plusieurs pistes sur la sécurité sont explorées, et notamment une approche psychologique et sociologique du terrorisme. Dans le journal Libération, une chercheuse belge explique que la majorité des salafistes en Belgique sont apolitiques et piétistes. Un historien s'exprime quant à lui dans le Monde pour raconter l'implantation en Belgique de l'intégrisme islamique. Il pointe aussi du doigt les échecs de l'enseignement qui manquerait d'exigence.

Le site américain Slate parle quant à lui du vol de prénoms : énormément de personnes interrogées par une émission de télévision sont persuadées que le vol de prénoms existe et le condamnent. L'idée provient à l'origine d'une écrivain américaine qui se serait brouillée avec sa meilleure amie à la suite d'un incident de ce genre.
On pourrait d'ailleurs s'interroger sur la portée que peut avoir une prénom banal dans notre société individualiste très narcissique.

Le 27/03/2016 à 21:33

Le terrorisme c'est un bien grand mot pour quelques petits voyous payés par une organisation arabe que l'on ne connait pas . On remarque que ces bandits ont tous des noms arabes , qu'ils n'ont pas d'emploi , ni de lieu de résidence connu. il est donc simple de controler tous ces gens dans ces situations et de les arrêter pour les mettre hors d'état de nuire . Mais il faut être ferme si on veut protéger les honnêtes gens .sinon les autorités sont responsables de tous ces morts innocents !!!!!!!

Le 25/03/2016 à 11:52

L'Europe est en guerre et l'ennemi est,il faut le dire,le terrorisme islamique et on ne l'éradiquera pqs avec ceux qui l'on fait entrer dans notre pas et qui s'en servent politiquement pour se faire réélire comme F.H le samedi 19 Mars derier qui est allé à la péche aux voix des quelques millions d'algériens vivant en France.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.