Recycler ses ampoules, un vrai casse-tête

Que faire de ses ampoules une fois celles-ci grillées ? C'est la question que se posent des millions de foyers en France. Les ampoules halogènes, basse consommation ou encore LED qui ont remplacé les modèles à incandescence ne se jettent pas de la même manière.


Le circuit de recyclage des nouveaux types d'ampoules n'est pas encore bien maîtrisé par de nombreux Français. Alors que les ampoules halogènes peuvent être jetées directement à la poubelle, celles dites à basse consommation ou à LED ne suivent pas le même chemin. Ces dernières à cause de leur dangerosité doivent être traitées différemment dans des centres appropriés. Et c'est là que de nombreuses personnes ont du mal à se retrouver. Les points de collecte ne sont pas toujours faciles à repérer et même dans les plus grandes villes. C'est le cas de cette habitante de Paris qui pour retrouver le point de recyclage le plus proche de son lieu de résidence a dû utiliser Internet. On peut donc le voir, recycler ses ampoules nouvelle génération constitue un véritable casse-tête pour des milliers de personnes en France.


Une communication plus efficace devrait être mise en œuvre notamment par les fabricants de ces ampoules qui ont l'obligation selon les dispositions en vigueur de les recycler. Il est clair que dans les politiques de communication, un accent particulier doit être mis sur l'intérêt des populations à participer massivement au processus de recyclage de ces ampoules. L'aspect environnemental de ce geste devrait être mis en avant pour inciter les ménages. C'est à cette condition que le taux de collecte de 65% visé par l'Europe pour 2019 pourrait être atteint en Hexagone.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.