Réfugiés : l'éducation des enfants, un défi pour l'Allemagne

L'Allemagne doit faire face à un défi de taille, car en 2015, le Pays a vu débarquer sur son territoire des dizaines de milliers de migrants venus principalement d'Afrique centrale et de Syrie.

Sur ces millions d'immigrés, presque un quart sont en âge d'être scolarisés, et l'éducation reste le meilleur moyen d'intégration.

Ainsi, pour réussir à intégrer les presque 300 000 enfants migrants venus cette année en Allemagne, des centaines de classes ont été spécialement créées. Financés par les Landers, eux-mêmes, les classes ont vocation à permettre aux enfants d'apprendre rapidement la langue, la culture, mais aussi la tradition. Mais le pays doit encore trouver près de 20 000 enseignants, la tâche s'annonce donc rude pour bien accueillir les enfants de réfugiés.

Mais le problème reste le peu de temps qu'il reste aux établissements pour pouvoir insérer rapidement ces enfants, car seulement 20 h de cours sont prévus initialement par classe. Mais en Allemagne, ce sont les régions qui financent et non l'État Fédéral. Sauf que les Landers estiment ne pas recevoir les moyens suffisants pour faire face à une demande exponentielle.

Selon les estimations, il faudrait presque 2 milliards d'euros supplémentaires pour faire face à ce défi, mais pour l'heure, Angéla Merkel et son gouvernement n'ont pas donné suffisamment pour répondre à la demande.

L'éducation a un rôle primordial pour intégrer ces familles qui ont vocation à rester de nombreuses années en Allemagne, sans parler du droit au regroupement familial en Allemagne, les enfants de réfugiés devraient arriver en masse, un véritable défi à venir pour l'Allemagne.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.