Don du sang : ouverture progressive pour les homosexuels au printemps 2016

Marisol Touraine, ministre de la Santé, vient d'accorder le droit de donner son sang aux personnes homosexuelles.


Cette revendication était portée depuis de nombreuses années par les associations de défense des personnes homosexuelles, mais aussi par les organismes de récolte qui manquent cruellement de donneurs depuis de nombreuses années.

Ainsi, Marisol Touraine vient de mettre fin à "un tabou et d'une discrimination" en France. À partir du printemps de cette année, les donneurs homosexuels pourront donner leur sang dans les centres adéquats.
Cependant, certaines conditions seront respectées, car pour assurer la sécurité des transfusions, plusieurs étapes seront nécessaires :

  • dans un premier temps, seul pourront donner leur sang les personnes qui n'ont eu de relations sexuelles avec un autre homme depuis un an au minimum,
  • pour le don de plasma, les homosexuels devront justifier d'une relation stable depuis plus de 4 mois,
  • les premiers dons seront soigneusement analysés pour éviter tout risque de contamination.
     

Mais ces règles seront amenées à s'aligner sur les standards des autres donneurs d'ici les prochains mois.

En France, cette décision était attendue depuis de nombreuses années, car les personnes homosexuelles ne pouvaient pas donner leur sang ou de plasma depuis 1983. Les hommes gays étant soupçonnés d'être plus touchés par le VIH que le reste de la population.
Francois Hollande vient donc, via sa ministre de la Santé, d'abolir une mesure jugée discriminatoire par les associations de défense des droits des homosexuels et de respecter un engagement de campagne.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.