Migrants : "Nous allons les mettre à l'abri", promet le président de la Croix-Rouge

Le Professeur Jean-Jacques Eledjam, le Président de la Croix-Rouge française, s’exprime en ce début du mois de septembre sur l’accueil de premiers réfugiés syriens fuyant la guerre civile qui ravage leur pays. Il énumère synthétiquement les premières dispositions d’urgence que va prendre la Croix Rouge afin de les accueillir en France dans les meilleures conditions.

La première mesure qui s’impose à la Croix Rouge est bien évidemment selon M. Eledjam de « mettre [ces réfugiés] à l’abri, dans des locaux […] relativement confortables ».  Eux qui étaient dans leur pays pris en étau entre le régime dictatorial de Bachar el-Assad et celle de Daech ont en effet besoin de reprendre leur souffle après avoir parfois subi le pire, avant un long périple pour gagner l’Europe. Une prise en charge médicale de ceux qui le nécessitent est donc une des priorités vitales.

La deuxième série de mesures qui les concerne est évidemment de les accompagner en leur facilitant notamment les démarches administratives afin qu’ils obtiennent le statut de réfugié dans un délai raisonnable, soit dans les 2 à 4 mois. Les autres mesures envisagées, urgentes à un moindre degré mais néanmoins cruciales, concernent bien sûr l’intégration à la société française. Cela signifie tout d’abord de créer les conditions pour que des liens et une communication s’établissent entre réfugiés et population locale.

À cet égard, l’acquisition de quelques notions de français est incontournable et c’est donc également l’un des axes de travail de la Croix Rouge.

 

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.