Alimentation : le circuit-court a la cote dans les cantines de Rouen

Les cantines ont souvent une mauvaise réputation, car les enfants n’apprécient pas la nourriture proposée. À Rouen, les établissements ont décidé de privilégier un circuit court pour offrir les meilleures saveurs.


Rouen mise sur les produits locaux pour les cantines

Ces établissements s’approvisionnent généralement dans le secteur de la distribution et les plats proposés sont souvent déjà préparés. À Rouen, la commune a choisi une autre voie en privilégiant le local, les aliments parcourent donc quelques kilomètres pour arriver dans les cuisines. Selon le directeur de la cuisine centrale de Rouen, Dominique Maupin, les producteurs approvisionnent les locaux tous les matins avant le service du midi.

Redécouvrir la vraie saveur des aliments

De plus, les produits qui proviennent de ce circuit court sont nombreux, car il s’agit du beurre, des légumes ainsi que les produits laitiers qui proviennent de Frilou, de l’exploitation de François Chedru. Ce fonctionnement est en place depuis 2011 et il concerne les 7000 repas distribués dans les cantines de Rouen. Ce choix a porté ses fruits, car la qualité est appréciée par les enfants. Ces derniers ont la capacité de voir une différence entre les nourritures selon Laura Martin, la seconde responsable de la cantine.

Ce circuit court a donc un avantage pour les enfants qui découvrent une alimentation saine et variée. Cela permet également aux éleveurs locaux de continuer leur métier avec la même passion.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.