Personne sur sa terrasse

De nouvelles technologies en téléassistance

Saviez-vous que les chutes représentent plus de 80% des accidents de la vie courante chez les plus de 65 ans ?


Alors que 8 français sur 10 déclarent vouloir vieillir chez eux, le maintien à domicile des seniors n’est donc pas sans risque. Les chutes, fréquentes avec l’âge, peuvent avoir de graves conséquences faute de prise en charge rapide.
70% des chutes surviennent chez les personnes âgées en bonne santé. Le problème avec une chute, même bénigne, c’est qu’elle entraîne souvent des chutes à répétition.

Senior sourianteStatistiquement, une personne de plus de 65 ans sur trois chutera au moins 1 fois dans l’année. La moitié d’entre eux ne pourra se relever seul.

 

 

Rester autonome et en sécurité chez soi, un enjeu de société !
En 2013, le gouvernement a fait de l’adaptation de la société au vieillissement, un enjeu majeur, en préconisant notamment les systèmes permettant aux personnes qui le souhaitent et/ou qui ne peuvent financer une maison de retraite, de continuer à vivre chez elle, en toute sécurité.
Détecter une chute est donc primordial.
Les études prouvent que réussir à réduire le temps de présence au sol suite à une chute permet de limiter la perte brutale d’autonomie des aînés qui souhaitent rester à domicile.

Senior dans son jardinComment vivre sereinement quand on est âgé ?
La téléassistance est un outil indispensable, mais comment choisir la bonne solution ?
La téléassistance, en France, date des années 70, avec un principe de bouton d’alerte que la personne âgée doit porter autour du cou comme un médaillon ou autour du poignet comme un bracelet.
En cas de chute, elle appuie sur son bouton pour prévenir d’une anomalie.
Un problème se pose : comment faire si vous ne le portez pas ou ne pouvez pas appuyer sur le bouton pour cause de malaise ou de fracture ?
La téléassistance classique, utilisée depuis des années, est maintenant remise en question, car de plus en plus rejet par la majorité des seniors.
Les raisons : il s’agit d’un système contraignant, avec le port obligatoire d’un dispositif sur soi. Peu porté car stigmatisant, et pas efficace en cas d’incapacité du senior à signaler le problème.
 


Et si une autre option existait ?
Si vous vivez seul(e) chez vous et êtes autonome, un système contraignant ou stigmatisant n’est certainement pas la meilleure option.
Les nouvelles technologies ont fait évoluer la téléassistance  et d’autres solutions de téléassistance existent : sans rien à porter, sans caméra ni appareil photo, elle vous sécurisera chez vous, sans contrainte.

L’une d’entre elle, reconnue par les médias, fait partie de ces solutions nouvelle génération et détecte automatiquement chutes, malaises et anomalies de vie sans pendentif, ni bracelet d’alarme. Une solution efficace pour toute personne autonome, vivant seule chez elle et voulant se protéger en cas de chute ou malaise. Et par la même occasion rassurer ses proches.

France 2 en a fait un reportage en janvier 2015 :


France 2 « Sublimement pensée… Révolutionnaire » C’est au programme


« L'ange gardien électronique veille sur les seniors »


N’hésitez pas à vous renseigner sur www.senioradom.com. Des conseillers vous aideront à envisager la téléassistance autrement.

Le 23/03/2015 à 11:04

Bonjour à toutes et à tous,

Je reviens vers vous suite à vos commentaires. En effet, il n'y pas de caméras donc vous gardez votre intimité.

Par contre, ce système détecte automatiquement toute chute ou malaise grâce à un système intelligent de capteurs (sans caméra) connectés en réseau à un boîtier ;

Il y a une prévention via l’envoi d’alertes préventives aux aidants concernant de petites anomalies de vie annonciatrices de potentiels problèmes futurs (non utilisation de la cuisine ou salle de bain, porte laissée ouverte, température caniculaire…).

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à me les poser.

A bientôt,

Brice

Le 20/03/2015 à 10:45
Doris, il me semble que dans l’article, il est marqué qu’il n’y a pas de camera, pas d’appareil photo, mais que ce sont des sortes de capteurs de mouvement donc pas d’image. Heureusement pour nous, car bonjour le manque d’intimité.. !!! Pour ma part, j’ai 62 ans, je suis en pleine forme mais bon, quand on voit l’histoire de Renée qui est restée quasiment 3 jours sous son radiateur dans le figaro … mais quel horreur ! Je pense que je serai pret à payer 45 euros par mois pour eviter ce genre de situation…
Le 17/03/2015 à 12:01

" avec des retraites qui réduisent comme peau de chagrin , 25€ , pour certain retraité il faudra choisir entre Manger et Sécuriter""!!!!!!!!!!!!!!!!

Le 03/04/2015 à 12:50

Bonjour Doris,
Je vous remercie pour votre question très pertinente. En effet, ce qui différencie le système présenté des systèmes existants est le fait qu'il n'y a pas de caméra, pas d'images enregistrées, uniquement un détecteur de mouvement semblable aux détecteurs qui allument automatiquement la lumière d'un hall.

A bientôt,

Brice

Le 17/03/2015 à 09:25

c'est une bonne idée,,il faut voir à l'usage...est ce vraiment securisé?qui a acces aux images?

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.