Traumatisés par les attentats, les Français ont boudé les soldes

Les Français n'ont pas le coeur aux soldes. Traumatisés par les attentats et mobilisés par les rassemblements d'hommage aux victimes, les clients ont boudé les magasins.


Malgré des réductions plus qu'alléchantes, cette période de solde hivernale a des difficultés à attirer du monde. Par exemple, dans un centre commercial de Marseille, on note une baisse de 25% du CA sur l'année dernière, la clientèle a boudé le shopping, traumatisé par l'épisode Charlie Hebdo. 1/3 des français n'ont pas participé aux soldes d'hiver depuis leur lancement le 7 janvier soit par manque de temps mais surtout parce que le cœur n'y était pas. Moins le dise, mais la crainte d'un nouvel attentat au beau milieu de la foule, n'était pas fait pour les rassurer. Depuis quelques jours la fréquentation a tendance à repartir...

Le 22/01/2015 à 14:23

traumatisée par les attentats oui..mais aussi et bien avant par la maigreur des portemonnaies

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.