Doit-on faire une croix définitive sur le plein emploi ?

Alors que les chiffres du chômage en novembre, dévoilés aujourd'hui, vont encore être mauvais, Maxime Switek reçoit l'entrepreneur Gilles Babinet ; lequel a une vision quelque peu déroutante du marché du travail actuel et à venir.


Le plein emploi ne semble plus possible dans la situation économique actuelle car pour préserver les emplois actuels, une croissance de l’ordre de 1,5% est indispensable. Or, les 0,3% enregistrés par la France ne donnent déjà aucune certitude sur l’avenir. La montée du chômage devrait donc se poursuivre d’autant que les gains de productivité sont un critère qui va freiner l’embauche. Les entreprises préfèrent demander davantage d’heures de travail, la multiplication d’emplois précaires et de l’intérim. Le schéma de l’emploi est donc passé de l’obligation d’une fonction à l’obligation de résultats et les formations, les CV présentés par les candidats, ne parviennent pas à convaincre les dirigeants.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.