Moscou réussit le test de lancement de la fusée Angara A5

C'est une réussite pour la Russie. Elle a effectué avec succès la semaine dernière un test de lancement de sa fusée Angara dans sa version lourde depuis la base de Plessetsk dans le nord du pays.


Ce modèle, Angara A5, pèse 773 tonnes. Angara est censée remplacer le lanceur Proton qui a subi des échecs ces dernières années. Le lancement du modèle A5 a été supervisé par le président Vladimir Poutine par vidéoconférence.

'Je remercie tous ceux qui ont participé à ce travail : les ingénieurs, les concepteurs, les militaires, a indiqué le chef de l'État. (...) Votre réussite a montré que la Russie restait un des leaders du monde en matière de recherche spatiale.'

Poutine a également souligné que la fusée Angara A5 pourrait emmener dans l'espace des satellites de pointe aussi bien civils que militaires, destinés aux systèmes de prévention antimissiles, au renseignement, à la navigation, aux télécommunications et transmissions. La fusée Angara avait été lancée pour la première fois dans sa version légère en juillet après l'échec d'un premier essai en juin. Elle utilise un mélange de kérosène et d'oxygène liquide, beaucoup, moins polluant que les ergols toxiques utilisés par les lanceurs Protons.

Le 03/01/2015 à 19:12

j'ai 82 ans et je commence a avoir peur pour les jeunes ou

toutes ces nouvelles techniques vont les emmener aprés la

robotisation qui les a envoyé au chomage  ces immenses fusées

qui peuves aussi servire militairement        vraiment pour eux j'ai peur

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.