Après six mois à Saint-Nazaire, les marins russes repartent sans "Mistral"

Les quelque 400 marins russes venus récupérer le premier navire militaire de type "Mistral" vendu par la France, ont quitté jeudi le port de Saint-Nazaire sans le bâtiment...

Ils sont repartis à bord du navire qui les avait amenés laissant le "Vladivostok" à quai. Le bâtiment de projection et de commandement devait initialement être remis à Moscou à la mi-novembre, dans le cadre d'un contrat de 1,2 milliard d'euros pour deux navires signé en juin 2011 entre la Russie et le constructeur naval DCNS.

Le contrat a été suspendu par François Hollande pour cause de crise en Ukraine.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.