Urgence climatique !

Répondre à l'urgence climatique par des actions collectives, c'est ce que tente de faire la communauté internationale réunie cette semaine à Lima au Pérou.


Le Fonds vert, un des mécanismes d'aide aux pays en voie de développement, dépasse les dix milliards de dollars grâce aux contributions de l'Australie (166 millions de dollars) et de la Belgique (51 millions d'euros). Protéger l'environnement et l'économie, c'est le crédo du Canada. Considéré comme un gros pollueur, le pays n'entend pas bouger sans les Etats-Unis.

'Notre bilan parle de lui-même souligne la ministre canadienne de l'Environnement Leona Aglukkaq. Nous avons montré qu'il est possible de protéger l'environnement tout en soutenant la croissance économique. En fait, en 2012, les émissions de gaz à effet de serre ont été de 5,1% inférieures aux niveaux de 2005 alors que l'économie a progressé de 10,6% pendant la même période.' 'L'heure n'est plus aux rafistolages' pour limiter le réchauffement à deux degrés affirme le secrétaire général de l'ONU.

Ce sommet à Lima doit permettre de conclure l'an prochain à Paris un accord international pour réduire les émissions de gaz à effet de serre après 2020.

Le 17/12/2014 à 15:55

pourquoi doit-on parler de réchauffement climatique, et se tourner vers les animaux où les automobilistes ou encore les usines. Le problème est bien plus sur tous les envoies de fusées et autres engins que l'on envoie dans la stratosphère, car il est bien dit dans un certain livre que l'homme doit entretenir la terre et non aller chercher des petits hommes verts qui ne voudraient pas venir sur cette terre poluée à donf..

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.