Une momie vieille de 2500 ans...

C'est un moment rare pour ces archéologues. Une équipe américaine a procédé vendredi à l'ouverture d'un sarcophage égyptien au musée Field de Chicago. A l'intérieur, le corps d'un jeune homme, vieux de 2500 ans...


Le cercueil contient la momie de Minirdis, le fils d'un prêtre, décédé à l'âge de 14 ans. Le sarcophage repose dans le musée depuis 1920. Mais l'état de Minirdis était de plus en plus préoccupant et les chercheurs ont donc décidé de procéder à des travaux de conservation. D'où l'utilité d'ouvrir le cercueil. Cette opération permet aussi aux chercheurs d'en apprendre un peu plus sur les techniques d'embaumement utilisées aux dernières heures de l'Égypte antique. L'ouverture d'un sarcophage est une opération très risquée. Au moindre faux pas, la momie peut être gravement endommagée voire détruite. Pour le moment, les restes de Minirdis sont intacts. Les chercheurs doivent désormais fixer le masque funéraire du garçon, ainsi que ses jambes et ses pieds. Autre volet de l'opération : renforcer le sarcophage et solidifier la momie, pour qu'elle puisse résister à des déplacements dans d'autres musées.

Le 15/12/2014 à 12:39

Restaurez - la soigneusement ,chers  Archéologues , ce joli garçon,

plus que bien d'autres , méritera l' Écharpe Rouge de Festival  de

CANNES  , ou à défaut la Palme du prochain podium de la   BD .

Un  ami  cinéphile .

 

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.