Le Nigéria débarassé d’Ebola

Le Nigéria, déclaré 'Ebola free' par l'Organisation mondiale de la santé. Depuis qu'un voyageur en provenance du Libéria a introduit le virus dans la capitale économique Lagos, le 20 juillet, Ebola a tué 8 personnes dans le pays le plus peuplé d'Afrique, mais la contagion n'a pas eu lieu.


Réaction rapide des autorités politiques et sanitaires, déploiement de personnels de santé, surveillance téléphonique, innovation technologiques... Autant d'ingrédients qui ont permis au géant de 170 millions d'habitants d'enrayer l'épidémie qui a par ailleurs causé la mort de plus de 4 500 personnes en Afrique de l'ouest.

La soignante norvégienne qui avait contracté le virus Ebola lors d'une mission en Sierra-Léone pour Médecins sans frontières est quant à elle guérie. 'Je ne suis plus contagieuse' a-t-elle déclaré, sans pour autant révéler le traitement qu'on lui avait administré.

Guérie, elle aussi, Teresa Romero, l'infirmière espagnole infectée dans un hopital madrilène.

Reste à contrer la fièvre hémorragique en Guinée, en Sierra Léone et au Libéria, dont la présidente Ellen Johnson Sirleaf a exhorté le monde entier à lutter contre cette maladie qui 'ne connaît pas de frontières'.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.