EDF : Bruxelles donne son feu vert au projet d’EPR en Angleterre

La Commission européenne approuve le projet contesté de centrale nucléaire d'EDF en Grande-Bretagne. La construction de deux réacteurs de nouvelle génération EPR à Hinkley Point, au sud-ouest de l'Angleterre coûtera environ 31 milliards d'euros.


Le projet s'est pourtant heurté à l'opposition de plusieurs États membres de l'Union. L'Autriche veut porter l'affaire devant la Cour européenne de justice. En cause, les subventions que le gouvernement britannique accorderait à un projet qui relance la filière nucléaire en Europe, au détriment des énergies renouvelables. 
Selon l'accord, EDF est assuré d'un prix garanti élevé pendant 35 ans pour l'électricité produite par la future centrale. Londres serait donc contraint de payer la différence si le marché tombe sous ce niveau de prix, une disposition généralement appliquée aux énergies renouvelables.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.