Bac : les retards dus à la grève SNCF seront tolérés

La grève des cheminots pourrait avoir des répercutions sur les candidats au baccalauréat. Le rectorat a fait passer des consignes de clémence en cas de retard.


La grève des cheminots n'est pas prête de prendre fin, et pourtant, les examens du baccalauréat s'apprêtent à commencer lundi avec l'épreuve de philosophie. Pas de panique, le rectorat a fait passer des consignes de clémence envers les étudiants qui pourraient arriver en retard à cause de la grève des transports.

Ils seront donc accueillis même en cas de retard, comme explique Thibaut Debray, proviseur adjoint du Lycée du Parc, et disposeront comme les autres bacheliers du temps normalement imparti pour chaque épreuve. Soulagement chez les étudiants mais aussi chez leurs parents, nombreux à se questionner sur cette semaine qui s'annonçait compliquée. Qu'ils se rassurent, tout ce passera comme il se doit.

C'est d'ailleurs déjà le cas des sujets qui sont arrivés sur place et sont précieusement conservés à double tour dans le coffre-fort du lycée. Les bacheliers les découvriront à partir de lundi, où ils seront ouverts 30 minutes avec le début de chaque épreuve.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.