Les diamants maudits...

Les diamants centrafricains sont parmi les plus beaux et les plus recherchés. Alors que la Centrafrique est en pleine guerre civile, des groupes armés sévissent autour des sites de production, à la recherche des pierres précieuses. Des mines de Mouka, dans l'est du pays, aux bureaux d'achat à Anvers, en Belgique, en passant par ceux de Bangui, la capitale centrafricaine, notre reporter est parti sur les traces du plus éternel des joyaux...


La Centrafrique qui est un pays confronté aujourd'hui à une guerre civile à coloration religieuse. Mais cet État de l'Afrique est connu pour posséder l'un des plus beaux diamants de la planète. Et la situation de crise attise tous les appétits autour de la pierre précieuse notamment celui des groupes armés. Ces derniers qui souhaitent certainement se financer avec l'argent du diamant centrafricain rodent autour des divers sites de production du pays. L'objectif visé est donc de mettre la main sur les principales mines qui se trouvent dans l'est du pays comme par exemple celles de Mouka.On peut le dire, les diamants sont au cœur de la guerre civile en Centrafrique. Les groupes armés qui ont besoin de financement afin d'entretenir les troupes et s'acheter des armes font du contrôle des sites de production de cette pierre précieuse une priorité absolue.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.