Une algue toxique s'attaque aux huîtres

Une algue naturelle, mais toxique, s'est invitée dans le Bassin d'Arcachon. Les huîtres sont donc interdites à la consommation: un manque à gagner important pour les ostréiculteurs. Par jour, cela représente plusieurs centaines d'euros. Pour éviter la contamination, 34 ostréiculteurs du Bassin sur 300 ont choisi le circuit fermé. Ce système coûte entre 10 000 et 15 000 euros selon la taille de l'installation.


Coup de tonnerre pour les ostréiculteurs, la production de certaines huîtres est menacée à cause d'une algue toxique. Cela entraîne une interdiction formelle de les consommer. Un coup dur pour les cultivateurs mais aussi pour leur porte monnaie.

Sur le port de Larros en Gironde, le constat est effarant, tout est vide. Les pêcheurs ont disparu. Une algue naturelle mais très toxique s'est installée sur une grand partie du bassin d’Arcachon, rendant les huîtres impropres à la consommation. Les consommateurs ont donc déserté les restaurants, malgré l'effort de remplacer ces huîtres par des huîtres d'autres centres. Seule solution, le circuit fermé. Il permet en effet d'avoir un eau saine mais évidemment le cout est très élevé et aura un impact sur le prix des ventes d'huîtres. Seulement 34 ostréiculteurs sur 300 ont pour l'instant opté pour cette solution.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.